Anastomose Iléo-Anale

La coloproctectomie totale est une intervention qui enlève tout le colon et le rectum, laissant en place tout l’intestin grêle en amont et l’anus en aval. Elle peut être faite en 1 fois ou en 2 fois, si le colon est enlevé en urgence dans un 1er temps (colectomie sub-totale) et le rectum est enlevé lors d’une 2ème opération (proctectomie complémentaire).

C’est le traitement chirurgical de référence dans la recto-colite hémorragique qui résiste au traitement médical. C’est un traitement lourd mais qui permet la guérison complète de la maladie.

Il n’y a pas de préparation particulière du colon avant l’intervention.

Vous devrez mettre une paire de bas de contention avant de descendre au bloc opératoire, en prévention du risque de phlébite.

L’intervention se fait sous anesthésie générale, le plus souvent sous coelioscopie: avec 4 petites cicatrices de 5 à 10 mm et 1 plus grande cicatrice de 4 à 5 cm qui permet l’ablation du colon et du rectum et la réalisation d’un anus artificiel temporaire (stomie).

Le rétablissement de la continuité digestive (anastomose) entre l’intestin grêle et l’anus se fait dans le même temps opératoire. La fin de l’intestin grêle est retournée sur elle-même pour créer un réservoir en J, pour améliorer la fonction d’évacuation des selles. L’anastomose entre le grêle et l’anus (anastomose iléo-anale) est une couture fragile. Cette anastomose est donc protégée par un anus artificiel (stomie) temporaire, qui dévie le transit jusqu’à cicatrisation de l’anastomose. Cette stomie est donc située sur l’intestin grêle et sera enlevée en général 6 semaines après la 1ère opération (voir Rétablissement de continuité).

Au réveil, l’opéré a donc une poche de stomie à droite, une perfusion, la sonde gastrique est retirée au réveil. Il a une sonde urinaire qui sera enlevée au 3ème ou 5ème jour, une sonde  dans l’anus qui sera enlevée au 5ème jour, et un petit drain à gauche qui sera retiré entre le 4ème et le 7ème jour en général.

Le levé et la réalimentation peuvent se faire rapidement, avec une alimentation normale, sans régime, après 3-4 jours.

L’hospitalisation dure en général une dizaine de jours.

Le traitement anti-coagulant (1 piqure par jour) doit être poursuivi pendant 30 jours après l’intervention, en prévention du risque de phlébite.

A distance de cette intervention, après la fermeture de la stomie temporaire, le transit de selles sera fortement modifié du fait de la perte du colon qui absorbe l’eau et du rectum qui sert de réservoir. Les selles sont plus liquides et plus fréquentes. La fonction va s’améliorer au fil des jours, des semaines et des mois. Des médicaments ralentisseurs de transit peuvent être utiles. Le résultat attendu est de 5 à 6 selles par jour, sans problème majeur de continence.