Rectopexie

La rectopexie est l’intervention qui fixe le rectum, pour éviter qu’il ne descende, sur le plan osseux en arrière.

C’est le traitement chirurgical de référence en cas de prolapsus du rectum ou de rectocèle.

Il n’y a pas de préparation particulière du colon avant l’intervention.

Vous devrez mettre une paire de bas de contention avant de descendre au bloc opératoire, en prévention du risque de phlébite.

L’intervention se fait sous anesthésie générale, le plus souvent sous coelioscopie,  avec 5 petites cicatrices de 5 à 10 mm.

Il n’y a pas d’ouverture du tube digestif ni couture digestive. La fixation du rectum se fait par l’intermédiaire d’une bandelette prothétique, attachée avec des agrafes et des fils.

Au réveil, l’opéré a une sonde urinaire qui sera enlevée le lendemain, et une perfusion. Il n’y a en général pas de drain.

Le levé et la réalimentation peuvent se faire rapidement, avec une alimentation normale, sans régime, après 2-3 jours.

Un traitement laxatif vous sera donné, à poursuivre pendant quelques semaines, pour éviter de pousser en allant à la selle.

L’hospitalisation dure en général 3 ou 5 jours.

Le traitement anti-coagulant (1 piqûre par jour) doit être poursuivi pendant 30 jours après l’intervention, en prévention du risque de phlébite.

Les symptômes qui ont motivés l’intervention disparaissent en général rapidement. Il peut y avoir parfois une constipation post-opératoire.